Oct 07

Une association près de chez vous…

En ce début d’année je souhaite vous parler d’un sujet qui me tient particulièrement à cœur les associations. Un petit clin d’oeil et un coup de chapeau aux associations caritatives comme les Restos du Cœur, la banque alimentaire ou encore la Croix rouge qui sont actives toutes l’année particulièrement l’hiver.

Mais aujourd’hui je vous parlerai plus particulièrement des associations consacrées au confort quotidien et à la prise en charge d’enfants et d’adultes handicapés. Tout le monde connaît le Telethon, qui grâce à l’investissement et aux dons du plus grand nombre, permet de faire progresser la recherche. Sa médiatisation lui offre un impact national, le Téléthon est devenu un événement attendu pour une mobilisation générale du Pays. Malheureusement la médiatisation n’est pas possible pour l’ensemble des associations qui œuvrent tous les jours dans l’ombre afin d’aider à la prise en charge du handicap.

Les familles qui y sont confrontées ont souvent beaucoup de mal à obtenir une place en structures adaptées, le manque de moyens se fait cruellement ressentir.

Proposer des structures d’accueil dignes de ce nom avec un personnel formé, avoir un nombre de places répondant à la demande afin de soulager les familles voilà une mission pas toujours facile à mener à bien quand les dons se font si rares. Pourtant qu’il est important d’offrir à une personne handicapée du matériel adapté, la possibilité de vivre et de participer à des activités (piscine, équithérapie…) mais aussi de permettre à leur famille de souffler et de se reposer quelques temps sur des équipes compétentes.

Tout cela pour vous dire que près de chez vous il y a des associations qui ont besoin d’être aidées, elles n’ont pas la médiatisation du Téléthon ou d’autres très grandes organisations mais elles ont une utilité capitale dans notre société. Avez-vous une idée du quotidien d’un enfant polyhandicapé qui ne sait ni marché, ni manger, ni parler ? Rien n’est simple, tout est très très compliqué sans parler du fait qu’il grandit et que ses besoins évoluent. Ses associations sont là pour eux.

Je terminerai cet article en remerciant l’institut Guillaume Belluard à Cran-Gevrier qui met tout en œuvre pour accueillir au mieux des enfants et des adolescents handicapés.

Bonne et heureuse année à toutes et à tous !

*