Oct 07

Que fait Papa quand Maman n’est pas là ?

Il y a quelques temps, j’ai effectué une enquête en ligne, l’une des questions concernait les sujets que vous souhaitiez voir aborder sur ce blog. J’ai eu beaucoup de suggestions, de quoi m’occuper quelques années 😉 mais il y a une réponse qui m’a particulièrement touchée, c’est pourquoi j’ai décidé d’aborder ce sujet en premier.

Ça y est Bébé est arrivé, vous êtes heureux de ce nouveau bonheur qui vous occupe jour et… nuit ! La vie est belle tout va bien, Maman et Bébé sont en pleine forme, Papa aussi d’ailleurs.

Quelques jours, semaines passent et là, Maman décide de s’offrir un moment de détente, bien mérité d’ailleurs (shopping, massage ou resto avec les copines…). Bref, Papa, c’est le moment, vous vous retrouvez seul avec la petite merveille. Que faire, que dire, bébé dort tant mieux mais s’il se réveille ? Comment fait Maman pour : préparer le biberon, le changer ou pire lui donner le bain… Par où commencer, dans quel sens, le lait est trop chaud, trop froid… Et s’il se met à pleurer, le bercer, le câliner, le coucher, le changer mais pourquoi bébé pleure ??? STOP, pas de panique. Certes il n’y a pas de mode d’emploi livré avec mais vous avez soit déjà fait soit déjà vu faire !

Quelques pistes pour vous aider à gérer la crise si crise il y a :

En général, un tout-petit pleure pour plusieurs raisons dont les principales sont la faim, la couche sale, la fatigue ou la douleur (les fameuses coliques, les remontées acides par exemple). Procédez par élimination,  le plus simple, commencez par changer sa couche. Pour la faim, regardez l’heure, si bébé a pris son biberon il y a 20 mn il y a peu de chance que ce soit ça sinon proposez lui un peu de lait, vous verrez bien s’il mange ou pas. La fatigue, se frotte-t-il les yeux, depuis combien de temps est-il réveillé (un nouveau-né dort souvent beaucoup, les temps d’éveils sont courts environ deux heures) ?

Si vous avez éliminé ces trois premières causes peut-être qu’il a mal quelque part ou qu’il a un inconfort, patience et câlins sont alors de rigueur. Avant de penser aux coliques du nourrisson cherchez une cause toute bête comme le pyjama trop petit qui rentre dans les petits doigts de pieds, la couche trop serrée… S’il a mal au ventre essayez de mettre bébé à plat ventre sur votre main tout en le berçant, la « danse des coliques » (cf : www.facebook.com/APorteeDeBisous) peut également aider mais si vous possédez une écharpe de portage, un sling ou un porte-bébé préformé, portez-le ! Il n’y a rien de plus efficace pour soulager les petits ventres douloureux. Autre exemple, si vous pensez que votre enfant a des remontées acides, portez-le également ! Bien droit afin de les réduire, votre petit s’endormira certainement contre vous en quelques minutes il ne restera plus qu’à le déposer en douceur dans son lit. Vous pouvez bien évidemment le garder contre vous.

Et puis il n’y a pas besoin de raison pour un moment câlin en sécurité, bien au chaud, contre son Papa…Peut-être a-t-il juste besoin d’être rassuré non ?

Je reviendrai sur chacun de ces sujets plus en détails lors de prochains articles.

Une fois la crise passée, regardez comme cet enfant est beau et parfait c’est votre merveille et c’est vous qui vous en occupez. Un mot d’ordre alors, prenez du plaisir tous les deux, c’est un moment à vous, profitez-en.

Mon seul est unique conseil : Papa, ne vous faites pas de soucis, quoi qu’il se passe vous arriverez à vous occuper de ce petit être sans aucun problème. Ce ne sera certainement pas comme avec maman mais peu importe ce sera comme avec Papa. Et c’est super aussi !

*