Nov 01

Le coin lecture : Le lapin qui veut s’endormir

le lapin qui veut s'endormirA portée de Bisous a testé pour vous semaine le livre « Le lapin qui veut s’endormir ». Nous n’allons pas détailler tout le contenu de ce livre qui présente 26 pages mais simplement vous décrire son effet sur nos deux petites testeuses.

L’histoire : un petit lapin veut s’endormir mais il a du mal a trouver son sommeil, il part alors en compagnie de l’enfant qui écoute l’histoire retrouver l’Oncle Bâillât afin qu’il puisse les aider à s’endormir. En chemin nos deux compères vont rencontrer Doudou le Hibou et Dodo L’Escargot.

Durée du test : une semaine, chaque soir soit 6 lectures.

Durée de la lecture : 20 mn environ

Deux enfants testeurs :

Deux petites filles, M. âgée de 7 ans et C. âgée de 3 ans.

Le test : Afin d’être au calme, M. et C. ont écouté l’histoire « Le lapin qui voulait s’endormir » depuis leur lit. Toutes les deux ont été intriguées par ce petit lapin, mais dès le début nous rencontrons un soucis vite résolu, en effet, tout au long du livre il faut intégrer à l’histoire le prénom de l’enfant, avec deux c’est un peu moins évident mais nous y sommes arrivées.

En continuant la lecture, nous nous rendons vite compte du peu d’images qu’il contient mais aussi du texte très répétitif. A partir de la 4 ème page, la petite C. qui est la plus jeune testeuse a  totalement « décroché » et a tendance à s’énerver, le livre ne lui convient pas du tout (essai de lecture à 3 reprises, 3 soirs différents) résultats identiques, nous abandonnons le teste pour C. le 3 ème jour. Nous continuons la lecture, chaque soir avec M. qui elle semble réellement apprécier ce moment de calme et de détente. En effet, l’auteur : Carl-Johan Forssén, psychologue et linguiste suédois utilise tout au long de l’histoire des techniques de relaxation et des signaux destinés à l’inconscient favorisant l’endormissement de l’enfant. Le texte est alors redondant pas toujours agréable à lire nous invitant à bailler plusieurs fois, à augmenter ou baisser le ton, toutes ces actions sont indiquées.

Conclusion : Après une semaine avec nos deux petites testeuses et le livre « Le lapin qui voulait s’endormir), C. n’a pas du tout apprécié cette histoire, très certainement beaucoup trop longue pour elle. Retenir l’attention d’un enfant de 3 ans pendant 20 minutes, est dans le cas de C. très difficile. Au contraire pour M. l’expérience a été bénéfique, à 7 ans elle a beaucoup aimé le coté relaxant et apaisant, dès le premier soir M. a trouvé le sommeil avant la fin de la lecture. Nous pensons sincèrement que ce livre peut être un moment de détente, mais il semble que chaque enfant ne réagisse pas de la même façon à ce type de lecture, si votre enfant a un temps de concentration court il n’aura très certainement pas la patience de rester tranquille tout au long de l’histoire. Au contraire si votre enfant est calme et patient, qu’il apprécie les histoires longues ce livre sera adapté. Bonne lecture.

1 commentaire
  1. Nathalie dit: novembre 2, 2015

*